Compte-titre : et si vous investissiez en bourse ?

Un compte-titre permet d’investir directement en bourse. Si vous êtes intéressé par les marchés financiers, alors c’est peut-être le moment de sauter le pas.

Compte-titre

Vous hésitez, car vous n’avez pas assez d’information pour vous investir totalement ?

Dans cet article, je vous propose de découvrir comment fonctionnent les compte titres, ainsi que leur fiscalité.

Qu’est-ce qu’un compte titre ?

Un compte titre est lié à un compte courant. Pour les personnes qui en possèdent, il leur permet d’investir directement en bourse, que ce soit sur des marchés nationaux, internationaux ou européens. Il est donc possible d’acheter des actions ou des obligations, en direct ou non.

Ce compte titre est directement attaché au compte courant de son propriétaire. De ce fait, lorsqu’une action rapporte de l’argent, celui-ci est directement crédité sur le compte courant. À l’inverse, si le propriétaire du compte titre achète une obligation par exemple, alors l’argent est débité automatiquement de son compte courant.

Comment peut-on ouvrir un compte titre ordinaire ?

Pour ouvrir un compte titre, il suffit simplement de posséder un compte courant.

De plus, si vous le souhaitez, vous avez la possibilité d’ouvrir autant de comptes titres que vous le souhaitez.

Sans limites d’âge et sans plafond, c’est un compte très libre, qui peut même être géré depuis le web, ou avec une application bancaire pour smartphone.

Fiscalité compte titre : tout savoir

Lorsque vous allez réaliser des plus-values mobilières, dans ce cas, le taux d’imposition s’élève à 24%. Vous subirez également un prélèvement, relatif aux cotisations sociales, de 15,50%.

Il en va de même pour les revenus d’obligation. En ce qui concerne les dividendes, le taux d’imposition est de 21%, si vous avez choisi l’option du prélèvement libératoire. À l’inverse, l’abattement automatique est de 40%, puis de 1 525 euros si vous êtes le seul titulaire du compte. Pour un couple, il est de 3 050 euros.

Compte-titre

Choisir un compte titre ou PEA ?

Au lieu du compte titre, vous avez également la possibilité de choisir un PEA, un Plan Épargne Action. Celui-ci, contrairement au compte titre, permet uniquement d’investir sur les marchés financiers situés en Europe.

Ses conditions d’ouverture sont plus strictes que celle du compte titre. En effet, il faut être une personne physique résidant en France. Un seul PEA peut être ouvert, et ce pour une durée maximale de 8 ans.

De plus, il n’est pas possible d’ouvrir un PEA en couple, il faut impérativement être seul. De la même manière que le compte titre, le PEA est rattaché au compte courant de son propriétaire.

Si vous désirez avoir accès à un maximum de marchés financiers, alors le PEA ne répondra pas à vos attentes. En revanche, pour un placement sur du long terme, il est préférable d’opter pour le Plan Epargne en Action, car sa fiscalité offre beaucoup plus d’avantages. Mais vous pouvez également ouvrir un compte titre, en complément d’un PEA. Rien ne vous l’interdit.